Les Jardins Chorégraphiques

Les Jardins Chorégraphiques

Les Jardins Chorégraphiques est une compagnie de danse spécialisée en danses anciennes qui s’inspire du répertoire du 16e au 18e siècle pour créer des œuvres résolument contemporaines avec audace, humour et imagination.

Fondée en 2007 par la danseuse, chorégraphe et metteure en scène Marie-Nathalie Lacoursière, Les Jardins Chorégraphiques, se créent une place singulière dans le milieu de la danse et de la musique ancienne au Québec, au Canada et à l’international. Ils sont boursiers du Conseil des Arts du Canada et du Conseil des Arts de Montréal. Collaboratrice depuis plusieurs années, Stéphanie Brochard danseuse contemporaine et baroque se joint à la compagnie en tant que co-directrice artistique en 2018. Flirtant avec les époques et cherchant à créer, renouveler et partager la danse ancienne avec fantaisie et finesse, Les Jardins Chorégraphiques sont reconnus pour l’originalité et la diversité de ses créations. La compagnie collabore étroitement avec de nombreux ensembles musicaux pour la création de productions originales ou d’œuvres du répertoire. Clavecin en Concert, Les Boréades de Montréal, le Toronto Masque Theatre, le Nouvel Opéra, les idées heureuses et l’Opéra de Montréal figurent parmi les précieux collaborateurs des Jardins Chorégraphiques. La compagnie est également invitée à plusieurs festivals, dont le Festival Montréal Baroque, le festival Saint-Riquier (France) et le Early Music Alberta. Les Jardins Chorégraphiques comptent entre autres à leurs actifs la création du Ballet Royal de l’Impatience de Lully (en première mondiale), les Élémens de Rebel, Apollo and Daphne de Handel et Zémir et Azor de Grétry, ainsi que des créations originales telles que Les Indes Galantes ou les automates de Topkapi et La Veuve Rebel. Les co-directrices artistiques cherchent continuellement à renouveler leur approche de la danse ancienne et n’hésitent pas à créer des projets audacieux, résolument contemporains dans leur traitement et accessibles à tous. Les spectacles Écoute comme je danse et De la Pavane au Swing reflétent ce désir d’innover, ainsi que l’étonnant spectacle jeune public Viva les quatre saisons – une abeille en mission. Les Jardins Chorégraphiques se sont également lancé dans la production d’oeuvres numériques. Triptyque 19 est leur premier court métrage en collaboration avec les Boréades de Montréal. D’autres projets inédits sont à venir!

Les Jardins Chorégraphiques reconnaissent le soutien du Conseil des arts du Canada.

Marie-Nathalie Lacoursière

Stéphanie Brochard

Revue de presse


Prix Opus

Prix Opus 2019 dans la catégorie concert de l’année musiques Médievale, de la Renaissance et Baroque pour Venus and Adonis de J. Blow en collaboration avec Clavecin en Concert.

The Fairy Queen, Henry Purcell

Le Devoir, Montréal   Critique : Christophe Huss

L’opéra sur mesure

« La chorégraphe et metteure en scène nous avait surpris avec une lumineuse relecture d’Apollon et Daphé de Handel à l’heure de #MeToo au festival Montréal Baroque. La revoilà à l’œuvre dans the Fairy Queen de Purcell… »

Apollon et Daphnée, Handel

Le Devoir, Montréal   Critique : Christophe Huss

Händel à l’heure de #MeToo fort et pertinent.

L’introduction du personnage dansé de Cupidon permet de créer un projet « danse et musique », comme Montréal baroque aime les cultiver depuis des années avec Marie-Nathalie Lacoursière…. Marie-Nathalie Lacoursière a de l’oeuvre une lecture scénique et dramatique d’une actualité très pertinente. »

The Fairy Queen, Purcell

Stage Door, Toronto, Critique : Christophe Hoile

«  Choreographer and director Marie-Nathalie Lacoursière has discovered a brillant way of re-imagining the work that places the entire emphasis on Henry Purcell’s music…. Marie-Nathalie Lacoursière has come up with the best idea yet. »

La Veuve Rebel, Festival Montréal baroque

Le Devoir, Montréal   Critique : Christophe Huss

L’opéra sur mesure

«  … Marie-Nathalie Lacoursière poursuit sa quête entamée depuis plus de dix ans sur les danses des XVe et XVIIIe siècle. Le spectacle la Veuve Rebel est visiblement travaillé avec minutie du point de vue chorégraphique…..Le temps fort du spectacle est d’ailleurs la prestation de Lacoursière en solo dans les Caractères de la danse… »

La création: Les Éléments de Rebel
Festival Montréal baroque

La Presse, Montréal   Critique : Claude Gingras

Dansé par huit membres des Jardins Chorégraphiques et assorti des numéros, style Cirque du Soleil…

«  Marie-Nathalie Lacoursière avait signé la nouvelle et brillante chorégraphie et l’exécuta avec ses danseurs tous de blanc vêtus, et tous impeccables. »

Le Ballet de l’Impatience – Lully

La Presse, Montréal   Critique : Claude Gingras

« Individuellemet et collectivement, la précision technique, le geste naturel et le raffinement observés ici sont pure merveille. Quel Talent ! »

Le Devoir, Montréal, critique : Christophe Huss

«  Il faut louer le travail de l’équipe de la chorégraphe Marie-Nathalie Lacoursière dans sa recréation du Ballet de l’Impatience de Lully. Élégante, mais aussi astucieuse dans la manière d’obtenir le maximum d’effets, la mise en scène a su éviter les temps morts. »